Influence céleste

11/01/96 j’aime ces moments de contemplation devant un ciel que l’on croit sans vie. Les variations atmosphériques font scintiller ces étoiles. J’aime me perdre dans les regards de la lune car elle ne pose sur moi aucune interrogation, elle n’est juge de rien, juste là pour se laisser admirer… Hasard sûrement pas, alors qu’il est … Continuer la lecture de Influence céleste

Prodigieux cerveau

10-01-1996 j’aime ces matins où tout n’est presque rien, même le chant des oiseaux se fait plus que discret j’aime ces moments où le jour entre à peine et se glisse avec peine par le moindre chemin j’aime ces moments où le store, balancé par la chaleur d’un radiateur, laisse entendre un léger cliquetis /// … Continuer la lecture de Prodigieux cerveau

Écrire comme respirer

Fidèle au rituel du mercredi, je retranscris les mots manuscrits et les trouve verts. 09/01/96 j’aime ces moments où le sol vacille sous mes pas trop accélérés. Un sol qui la nuit, plein de pluie, ne luit que par quelques lumières dispersées aux alentours. La description météorologique est celle d’un hiver pluvieux de janvier, nous sommes en mai, … Continuer la lecture de Écrire comme respirer

Nouveau retour

Reprendre l’écriture où je l’ai laissée. Constater que l’élan de ce journal s’est arrêté à la césure parfaite des mois de février et mars. Encore convalescente, je choisis le mercredi ainsi l’image sera toute trouvée. La suivante photographie d’une série que je prévoyais de publier par ordre chronologique porte la date du 9. Nous sommes … Continuer la lecture de Nouveau retour

Retour arrière

Instatruc. Des images défilent, de tout horizon, les possibilités s’additionnent, à supposer qu’elles se superposent, qu’est-ce que ça figure ? Des frustrations et des élans à la pelle. Alors si j’écoute l’appel ? Des rêves se dessinent. L’un d’eux, c’est une femme, chasseuse d’auteur•e•s, qui me l’a délivré lors d’un déjeuner : « Tu vas terminer … Continuer la lecture de Retour arrière

Amour tendre

Au delà de l’aspect mercantile actuel de la Saint-Valentin, ce que m’évoque presque à coup sûr le 14 février, c’est la date de mariage de mes parents. Je naissais 7 mois plus tard jour pour jour après cette célébration, une veille de 15 août, un été de canicule. Je me suis toujours demandée, sans oser … Continuer la lecture de Amour tendre